Quand la Chine surveille les achats d’hélicoptères télécommandés

Drôle de nouvelle que nous apprenons de la part de nos amis chinois. Les magasins de modélisme ont en effet reçu pour curieuse consigne de la part des autorités chinoises de répertorier les tous noms des acheteurs d’hélicoptères télécommandés.

La raison : le 18ème congrès du Parti Communiste qui aura lieu prochainement.

Certaines boutiques spécialisées ont même reçu injonction de tout simplement suspendre la vente de certains modèles de modélisme. Les autorités mettent les bouchés doubles pour sécurité l’évènement et craignent en effet que certains petits malins utilisent leur hélicoptère pour y fixer un quelconque objet (caméra ou autre) et l’utilise à des mauvaises fins.

C’est en effet assez facile pour certains modèles tel que cet hélicoptère géant d’y fixer une caméra et de l’envoyer à 30 mètres de haut pour filmer ses voisins ou des zones sécurisés non-accessibles par voies terrestres.

Mais enfin bon, de là à instaurer des interdictions de vente de jouets (car il s’agit avant tout de cela, des jouets) il y a quand même un pas à franchir que seuls nos amis asiatiques sont capables de franchir en toute décontraction.