Conseils pour débuter en hélicoptère télécommandé

À la différence des pilotes expérimentés, les pilotes qui débutent éprouvent souvent du mal à trouver le modèle qui leur convient le mieux. Cet article va tenter de fournir des pistes pour ceux qui souhaitent que leur première expérience de pilotage soit une réussite.

Commencer par un appareil plus petit

Pour bien débuter en modélisme hélicoptère, l’apprenti pilote doit choisir un appareil qui convienne à son niveau de compétence. Ainsi, la taille de l’aéronef peut s’avérer déterminante. Un hélicoptère RC de classe 100, ce chiffre indiquant le diamètre du rotor, est conseillé pour faire ses premières armes. Cet appareil est plus facile à manier et peut évoluer dans un endroit pas forcément spacieux. Il est plus prudent d’opter pour une coque en plastique pour éviter d’abîmer votre nouveau protégé dès le premier usage. Vous verrez, les erreurs de manœuvre sont fréquentes lors de la première prise en main. Mais ne vous inquiétez pas, on est tous passé par là ! :)

Tenir compte de la puissance du moteur

Il est évident que pour votre initiation en aéromodélisme, il n’est pas nécessaire de mettre des sommes folles pour avoir le modèle le plus performant. En effet, mieux vaut choisir un modèle raisonnablement puissant pour faciliter l’apprentissage et les manœuvres et pour se faire la main sans transpirer à chaque atterrissage tumultueux. Puis rien ne vous empêchera par la suite d’expérimenter un modèle de la gamme supérieure. Pour ceux qui débutent dans cette discipline, nous recommandons vivement d’opter pour type de modèles RC appelé bi rotor ou un Pas fixe. L’appareil « Prêt à voler » ou « Ready to Fly » (RTF) convient également aux débutants. Livré avec tous les accessoires, celui-ci évite aux apprentis pilotes de s’embrouiller avec la mécanique.

Opter pour un hélicoptère facile à entretenir

Cette passion nécessite un investissement non négligeable. En effet, outre les dépenses d’acquisition de votre modèle, il faudra également que vous pensiez aux pièces et accessoires de rechange (pâles, batterie, etc.). Si vous débutez dans ce domaine, il est donc plus raisonnable pour vous d’acheter un hélicoptère de petite catégorie ou de catégorie intermédiaire, qui coûtent moins chers à l’entretien en attendant que vous deveniez un crack en pilotage et passiez au modèle haut de gamme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>