Contre les drones, canons laser et lassos hertziens

Au secours !  Nous sommes envahis par les drones ! En effet, les drones continuent leur petit bonhomme de chemin au point de devenir un petit peu trop envahissants au goût de certains observateurs.  Les protagonistes n’ont de cesse de chercher  les meilleurs dispositifs pour stopper la prolifération des drones.  Le DroneDefender fait partie des dernières nouveautés en date.  Conçue comme une arme anti-drone, cette invention a été présentée par la société américaine Battelle, réputée pour ses compétences en matière d’équipements pour le Pentagone.

Ayant fait l’objet d’une démonstration-vidéo, ce petit bijou de la technologie n’est autre qu’un fusil-mitrailleur électronique. Dissimulé sous de faux airs d’aspirateur, il est capable de prendre le contrôle du système de communication pirate et forcer celui-ci à déclencher ses mécanismes de sauvegarde en cas de brouillage ou de perte de signal radio.

Le DroneDefender  peut effectuer  un vol stationnaire ou rester immobile au sol, mais aussi il est capable d’engager un « retour maison »  de manière à pouvoir identifier son commanditaire.  DroneDefender émet un signal perturbateur sur un rayon de 30 degrés, agissant sur la plupart des liaisons existantes tels les GP, avec une portée de 400 mètres.  Dans la démonstration-vidéo de style G.I. Joe, on peut voir des lunettes de soleil « spéciales action » sur les porte-flingues. Avec un peu de chance,  elles pourraient être livrées avec le fusil anti-drones… Qui sait ?

invasion drone

Lors de la dernière conférence de l’Association de l’armée américaine (Association of the United States Army, AUSA) de Washington, Boeing a pu exposer sa stratégie pour déjouer le repérage des drones utilisés par les troupes de l’EI (Etat Islamique).  Boeing va utiliser sur le drone-ennemi, un laser ultra puissant d’une portée de 10 kilomètres et dont le rayon n’est pas plus large qu’une pièce de monnaie.  Cela est largement suffisant pour le détruire. En début d’année, la Chine a déjà fait savoir qu’ elle n’hésiterait pas à utiliser un laser contre les drones ennemis. D’après l’Académie chinoise de physique de l’ingénierie, ce dispositif est capable d’agir en seulement 5 secondes dès que le drone intrus est repéré.

Les commentaires sont fermés.