Quelle différence entre un hélicoptère FP et un modèle CP ?

Il n’est pas facile pour une personne qui débute dans le modélisme de faire la distinction entre un hélicoptère à Pas fixe et un modèle CP. Ces indications peuvent vous aider à vous y retrouver.

L’Hélico FP est fait pour les débutants

L’hélicoptère FP ou Pas fixe est un modèle plutôt réservé aux pilotes débutants. L’engin est équipé d’un seul rotor et d’un anti-couple situé au bout de la queue. Pour cette catégorie d’appareil le changement d’altitude s’opère à augmentant ou en diminuant la vitesse de rotation du rotor. Cet aéronef reste cependant très vulnérable au vent du fait de l’incidence invariable de ces pales ce qui limite son utilisation dans des espaces intérieurs ou en extérieur, mais dans de conditions plus que clémentes.

Le modèle CP, le roi du modélisme

Si l’hélicoptère FP est conçu pour les pilotes peu exigeants, le modèle à Pas Variable est considéré comme l’aéronef préféré des modélistes expérimentés. La différence entre les deux catégories repose sur le fait que dans le CP, l’incidence des pales peut varier et cette modulation permet à l’appareil de résister au vent extérieur. Ainsi, l’aéronef peut amorcer une descente sans que le pilote soit obligé de baisser le régime du moteur alors que ceci n’est pas possible avec un Pas fixe. En plus, ce modèle est capable de réaliser de nombreuses figures.

Plus de précautions à prendre avec le modèle CP

Les passionnés de modélisme préfèrent donc pour leur majorité l’hélicoptère à Pas Variable. Seulement, ces appareils font courir plus de risque aux utilisateurs et au voisinage. En effet, avec un rotor qui tourne à plus de 1800 tours à la minute contre 600 tours/minute pour un FP, il est conseillé de s’éloigner le plus possible des pales. Il faut noter que plus la taille de l’aéronef augmente, plus la vigilance doit être accrue.

Les commentaires sont fermés.