Drone Helper, un drone « secouriste »

Si vous avez choisi Biscarosse pour vos vacances d’été, vous aurez sûrement l’occasion de voir un nouveau camarade volant sillonner les plages : le Drone Helper. Petit mais très utile, ce drone survolera la plage Nord de la ville du 20 juillet au 22 août 2016 pour intervenir rapidement en cas de victime en mer : nageur en difficulté, surfeur tombé à l’eau…

© Crédit Photo : Simon Jardine (https://www.flickr.com/people/sidkites/)

Le Drone Helper, acronyme de « Human Environment and Life Protection Emergency Respons », fera partie des drones qui vont révolutionner votre vie quotidienne. Plus qu’un simple joujou, il a été conçu pour étoffer l’équipe de sauvetage en mer à Biscarosse. Les premières simulations ont déjà permis de mettre en évidence sa rapidité à rejoindre la victime. Ce facteur est décisif car en situation de noyade, chaque seconde compte.

Ce drone peut atteindre une vitesse impressionnante de 15 mètres par seconde, soit une vitesse de 60 km par heure. Durant les tests, le Drone Helper n’a mis que 30 secondes pour arriver jusqu’à la victime, contre 40 secondes pour un secouriste qui se déplace en jet-ski.

Sa mission est de larguer une bouée de sauvetage pour maintenir la victime hors de l’eau jusqu’à l’arrivée du secouriste. Le Drone Helper reste ensuite en mode « vol stationnaire » pour permettre au sauveteur de repérer facilement la victime. Il est aussi doté de GPS qui permet à l’hélicoptère de localiser sa position. Sa caméra thermique sera également d’une aide précieuse pour l’équipe de sauvetage, car cela permettra d’apprécier l’état de la victime.

Les commentaires sont fermés.