Le drone marin impliqué dans la course aux armements

Les drones sous-marins sont fin prêts ! La Navy a déjà lancé le test de son navire intelligent, sans pilote ni équipage. Une invention qui va sûrement résoudre les problèmes de contraintes budgétaires et de mains-d’œuvre.

Les Américains ont donné à cette nouvelle arme le nom de « Anti-Submarine Warfare Continuous Trail Unmanned Vessels » ou « Actuv », plus facile à retenir.

© Crédit Photo : Pixabay

Cet engin de 140 tonnes mesure près de 40 mètres et file à une vitesse de 50 km/h. Sa principale mission est de surveiller les côtes américaines et de repérer par la même occasion les sous-marins espions. Bonne nouvelle pour les équipages qui ne seront plus obligés de passer de longs mois sous l’eau, étant donné que ce « navire » se pilote à distance.

Il est équipé de réseau de capteurs extrêmement performants. L’armée américaine a même pu détecter un sous-marin à un kilomètre de distance lors d’un test effectué à Portland. Une amélioration technologique majeure qui fait la fierté des US, puisque c’était comme repérer une voiture par le seul bruit de son moteur dans une ville bruyante.

La NAVY n’a pas émis une possible militarisation de ce drôle de drone. Mais on devrait bientôt voir des patrouilleurs du même style.

Les chercheurs de la Corée du Sud sont déjà en train de travailler sur des navires autonomes. Des appareils toujours à la pointe de la technologie qui devraient permettre de surveiller la mer en matière de pollution et de pêche illégale, mais aussi d’entreprendre des sauvetages en mer. Les recherches pour automatiser les cargos et les pétroliers se poursuivent aussi. Cette démarche aiderait à renforcer leur sécurité et leur fiabilité.

De son côté, La France pousse aussi ses recherches dans ce domaine. A titre d’exemple, la société SeaProven a déjà mis en route son drone marin qui sera chargé de plusieurs missions : surveillance du trafic maritime, de zone pétrolière…. Nommé Sphyrna, ce drone marin est doté d’une grande autonomie et sera, dans un avenir proche, capable de faire l’aller-retour New-York et Brest.

Les commentaires sont fermés.