Monter son drone soi-même

L’idée de fabriquer soi-même son drone (puis de le faire décoller) peut être intimidant et amusant à la fois. Si vous faites partie des personnes qui bricolent, les drones DIY (do it yourself) sont faits pour vous.

… pas besoin d’être un super bricoleur

A défaut de pouvoir fabriquer les pièces de votre drone vous-mêmes, vous pourrez au moins les assembler. Vous ferez quelques centaines d’euros d’économie. Notez cependant le petit problème avec les drones DIY : il vous faudra compter quelques heures avant de pouvoir faire joujou avec votre multi-rotor. Mais si cela ne vous fait pas peur, il est temps de vous lancer. Rassurez-vous, le montage d’un drone ne nécessite pas de compétences particulières (du moment que vous savez manipuler un tournevis !), vous devrez vous en sortir. D’ailleurs, de nombreux drones sont actuellement vendus en kit. Ces derniers sont faciles à monter et n’ont pas forcément besoin de soudure.

Votre projet en quelques étapes

La première étape consiste à commander les composants de votre drone via les sites de vente en ligne. Choisissez le kit qui vous convient, le choix est vaste : DJi, Blackout mini quad, Anakin, Zigogne…  Quelques jours après avoir passé votre commande, vous vous retrouverez devant une pile de boîtes. Vérifiez si toutes les pièces sont là : lamelles de verrouillage, bras, rondelles pivots, flancs, platines ESC supérieur et inférieur, platine batterie, moteurs, contrôleur de vol, hélices, télécommande… Le montage s’effectue comme suit : montage du châssis, des bras, des flancs, du support caméra, du moteur, de la platine batterie, des pieds et des hélices. Enfin, vous n’aurez plus qu’à fixer les derniers accessoires (en option) et vous voilà prêt pour votre baptême de l’air. Si toutes les fixations ont été effectuées correctement, il ne devrait y avoir aucune vibration sur vos vidéos lors du vol.

Les commentaires sont fermés.